Yërbook 2015 : c’est parti !

À vos marques, prêts, partez ! Vous avez jusqu’au 10 juin pour commander vos Yërbooks 2015 !

130 pages de vos meilleurs articles de blog !
130 pages de vos meilleurs articles de blog !

Le module de commande est disponible dans Beneylu School depuis ce lundi, alors à vous de jouer.

Etape 1 : le rédacteur en chef

Ouvrez le module Yërbook et passez en mode gestion. Cochez les articles de votre blog que vous souhaitez voir apparaître dans votre Yërbook.

Le rédac’ chef : c’est vous !

Les articles en vert seront imprimés dans votre Yërbook
Les articles en vert seront imprimés dans votre Yërbook

Vous pouvez changer d’avis jusqu’au dernier moment, la sélection est prise en compte le mercredi 10 juin à la fermeture des commandes.

Etape 2 : les commandes

C’est vous qui devez activer le module de commande pour les familles. Les commandes  se terminent le 10 juin (ça va aller vite !).

Activation Yërbook
Pensez à activer le module pour les parents

 

Votre classe doit commander un minimum de 4 Yërbooks pour qu’ils soient fabriqués. Si par tristesse le minimum n’est pas atteint, les acheteurs sont remboursés immédiatement.

Seuls les parents et vous peuvent voir le module de commande
Seuls les parents et vous peuvent voir le module de commande

Le Yërbook est proposé au tarif unique de 19,99 euros et s’achète directement depuis Beneylu School. Il vous faut penser à prévenir les familles et … à activer le module de commande ;)

Etape 3 : la réception des commandes

Les commandes sont livrées gratuitement à l’école dans un gros colis (avec quelques surprises dedans) la dernière semaine de l’année scolaire. Facile.

Ah oui : la capacité de production est limitée, alors n’attendez pas le dernier moment, c’est bien votre sélection au 10 juin qui sera retenue, même si vous passez commande le 15 mai. L’année dernière, tout est parti ;-)

Alors, vous vous lancez ?

Benjamin

pencil-690050_640

Avec Beneylu School, initiez vos élèves à l’échange de messages et aux règles que cela impose

Chers enseignants,

Cette semaine, Gilles (Vienne, 86) est invité dans le blog Beneylu School pour partager son expérience sur Beneylu School. Gilles est enseignant à l’école élémentaire.

  • Comment avez-vous découvert Beneylu School ?

J’ai découvert Beneylu School grâce à un ami-collègue à l’Université de Poitiers qui gère le C2I.

Je cherchais un ENT et c’est le premier qui m’ait été proposé. Il m’a convenu et je l’ai gardé depuis.

  • Avez-vous une équipe TICE qui vous aide localement ?

Je n’ai pas besoin d’équipe TICE, jusqu’à présent j’ai toujours réussi à régler mes problèmes informatiques de manière individuelle.

  • Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans Beneylu School ?

J’utilise principalement Beneylu School pour la messagerie interne car cela me permet d’initier mes élèves à l’écriture des messages et aux règles que cela impose.

Je leur apprends également à se servir de la médiathèque comme cloud. Ils échangent ainsi des documents avec leurs camarades et moi. En classe ils ont également une clé USB qui fait le lien entre l’école et la maison. Utiliser ces 2 moyens leur permet de comprendre qu’il est important de multiplier les sauvegardes afin de pouvoir travailler efficacement.

Certains élèves prennent du plaisir à affiner leur profil grâce à des photos téléchargées.

Mes élèves utilisent aussi le moteur de recherche de Beneylu School le plus possible.

  • Y a-t-il un module qui n’existe pas encore et qui vous rendrait beaucoup de services ?

Nous avons dans notre école un site internet hébergé par le Rectorat. Il nous permet d’écrire le cahier de texte électronique et de faire une vitrine de nos activités. Cela fait donc double emploi avec Beneylu School.

J’aurais aimé pouvoir aller directement à partir de Beneylu School sur mon site d’école, ce qui permettrait à mes élèves de rester sur Beneylu School pour tout leur travail informatique et de respecter encore plus le principe d’un ENT.

Merci à Gilles pour son partage d’expérience « sur le terrain » avec Beneylu School. Je vous souhaite à tous une excellente semaine.

Question du jour : comment avez-vous découvert Beneylu School ?

Carte de France Beneylu School - 700px

Beneylu Tour 2015 dans votre école !

Chers enseignants,

Notre plus grand plaisir chaque année est de visiter les écoles et de discuter avec vous et vos classes : quoi de plus concret pour améliorer Beneylu School ?

Cette année encore le Beneylu Tour visite 3 régions de France :

  • La Bourgogne, le vendredi 22 mai
  • La région Rouennais, le vendredi 29 mai
  • L’Alsace, le vendredi 26 juin

Nous serions très heureux d’être invités dans votre classe et de faire découvrir à vos élèves les coulisses de Beneylu School !

Et notre petit doigt nous dit que nous viendrons avec quelques surprises ;)

Si votre classe a la gentillesse de nous recevoir, il vous suffit de vous manifester par email auprès de Lucile sur lucile’at’beneylu.com.

A très vite sur les routes de France,

Benjamin

possible-379215_640

« Beneylu School au CM2 : Une révolution pédagogique »

Chers enseignants,

Cette semaine, Véronique (Oise, 60) révolutionne l’enseignement en classe de CM2 avec Beneylu School ! Êtes-vous prêts à vous envoler vers de nouveaux horizons pédagogiques ? Attrapez un crayon et du papier, il y a de chouettes idées à récolter.

Dans le domaine pédagogique, avec Beneylu School, tout est « pour de vrai » explique Véronique.

1 : Le blog : Rédiger pour informer, communiquer, échanger, se faire plaisir, documenter, annoncer.

C’est le lieu de la rédaction où les différents genres d’écrits se mêlent (documentaires, comptes rendus, cahiers de vie, informations, annonces). C’est aussi la vitrine de la classe, une exposition permanente (photos, vidéos). Quel outil fabuleux de relation avec les familles lors de voyages scolaires.

Qui écrit ?

Les enfants (seuls, en groupes, en classe ou à la maison) mais aussi les parents par l’intermédiaire de leurs commentaires. C’est aussi un moyen pour moi de les aider à mieux comprendre une leçon en insérant des vidéos ou des animations, de les inciter à aller voir une exposition, un film.

Mon rôle d’enseignante ?

Je modère tous les articles et répertorie toutes les erreurs de syntaxe et d’orthographe pour en rendre compte en classe. Soit je corrige l’article, soit je surligne les erreurs et l’enfant corrige avant de le publier. Grammaire et Orthographe sans « douleur ».

2 : La boite mail : Communiquer en respectant les règles de citoyenneté, de civisme.

Formidable outil pour que les enfants comprennent le rôle de l’écrit sur internet et qu’ils utilisent plus tard, avec raison, les « réseaux sociaux ». Les règles civiques sont définies au tout début de l’année.

Communiquer en respectant des contraintes d’écriture ?

Chaque mois je définis des contraintes d’écriture, des « fautes d’orthographe à ne pas faire ». Si ces règles sont respectées, je valide le message tout en veillant que chacun puisse s’exprimer même celui ou celle qui fait plein de fautes.

Qui communique ?

Les enfants entre eux, les enfants avec moi (ils m’envoient des messages pour me dire qu’ils n’ont pas bien compris une notion, ou pour me joindre un exercice), les parents et moi.

3 : La médiathèque : C’est le lieu de l’individualisation et de la pédagogie inversée.

Chaque élève possède des dossiers de français, maths, sciences, histoire, anglais. A l’intérieur des dossiers maths et français il y a un sous dossier « leçons » et un « exercices ».

Dans le dossier leçons, je dépose des capsules pédagogiques avec un petit questionnaire : paradis de la pédagogie inversée. Les enfants regardent et écoutent cette leçon en classe ou à la maison. Ensuite nous faisons ensemble un point ce sur qui a été compris et revenons sur ce qui n’a pas été compris.

Dans le dossier « exercices » je dépose des exercices selon le niveau de l’enfant, ainsi chacun progresse à son rythme. Ils peuvent me renvoyer l’exercice réalisé par mail ou l’imprimer et me le rendre.
Les dossiers histoire, sciences, anglais sont dépositaires de vidéos, de livres virtuels ou de rallye internet.

4 : Le cahier de textes 

C’est un lien entre les parents et la classe mais aussi un outil au service des enfants absents. Ils y retrouvent les leçons qu’ils n’ont pas pu suivre.

Dans le cahier de textes, je dépose les textes et dialogues anglais étudiés en classe sous format MP3. J’insère des animations ou vidéos qui concernent le devoir demandé ou la leçon à apprendre.

5 : Le carnet de liaison

Il facilite la communication avec les parents mais ne remplace pas entièrement le carnet de liaison papier que les enfants trouveront en 6ème.

6 : Le calendrier

C’est l’endroit où sont inscrits les jours de sport, les sorties et la date des contrôles…

Merci à Véronique pour son témoignage d’enseignante sur Beneylu School et son partage d’idées !

A vous de jouer : quel serait le module Beneylu School de vos rêves ?

A la semaine prochaine.

Bureau de Beneylu School 3

« Cet Environnement Numérique de Travail est un idéal de simplicité pour les élèves ! »

Chers enseignants,

Cette semaine, nous avons interrogé Thierry, enseignant en CM1-2, sur son utilisation de Beneylu School. Je vous laisse découvrir l’interview et attends vos réactions !

Beneylu School : – Comment avez-vous découvert Beneylu School ? Et quand ?

Thierry : – J’ai découvert Beneylu School grâce à ma femme, enseignante aussi. Il y a déjà 3 à 4 ans.

J’étais à la recherche de quelque chose de plus simple qu’un site école mais plus complet qu’un simple blog : Beneylu School.

Beneylu School : - Quels sont les points forts de Beneylu School pour la classe ?

Thierry : -J’ai été immédiatement séduit par la simplicité et la sécurité de cet ENT.

La prise en main est simple et toute publication  est  à valider par les enseignants.

Beneylu School : - Quels projets avez-vous mis en place avec Beneylu School ?

Thierry : -Le projet qui me tient le plus à coeur : correspondre avec une école anglaise avec laquelle nous sommes jumelés depuis 2009.

La production d’écrits est favorisée par le blog, les commentaires. La messagerie  a même un impact positif sur le « vivre ensemble » dans la classe.

Beneylu School : - L’utilisation de Beneylu School modifie-t-elle la manière d’enseigner ?

Thierry : -Bien-sûr!  Le matin nous commençons par  Beneylu School, les premières nouvelles de la journée sont sur le tableau de la classe virtuelle ;) puis nous regardons le quotidien virtuel.

Les élèves travaillent avec à l ‘école et en dehors de l ‘école.

Beneylu School : - Est-ce que Beneylu School est une aide pour les élèves ? Comment s’en servent-ils ?

Thierry : -Cet Environnement Numérique de Travail est un idéal de simplicité pour les élèves. De plus l’usage du numérique est devenu indispensable pour le parcours de formation et de réussite de nos élèves . Ils s’en servent pour parler de leurs passions, de leurs questionnements sur le quotidien mais aussi, tout simplement, pour communiquer entre eux.

Beneylu School : - Quels sont vos modules favoris ?

Thierry : -Pour les élèves la messagerie, le blog + commentaires, la médiathèque.

Pour moi, le blog + commentaires, la médiathèque, la salle de classe virtuelle et son tableau, le cahier de textes…

Voilà pour l ‘essentiel. Je commence à partager mon expérience de Beneylu School avec d’autres collègues. Je garde précieusement chaque année le Yërbook .

Je souhaiterais le déploiement de cet ENT dans le premier degré au sein de notre académie afin que le numérique devienne une réalité quotidienne pour l’ensemble des élèves.

J’ai oublié d’ajouter dans les atouts de BeneyluSchool que sa gratuité pour la classe a été un élément déterminant .

Merci à Thierry (du Loiret, 45) de s’être prêté au jeu. Je pose le micro et vous dis à la semaine prochaine !

L'espace numérique de travail des écoles primaires