Un usage rigolo du dictionnaire

Ecrit par Magalie

Magalie, brigade à l’école primaire, cache dans sa besace une activité qui rend le dictionnaire vraiment chouette…

J’aime faire écrire les élèves : que ce soit en CM ou en maternelle via la dictée à l’adulte. J’ai toujours aimé créer des histoires avec mes classes.

J’aime varier les genres : récits policiers à la manière de l’Inspecteur Lafouine, calligrammes, contes détournés… Bref, tout ce qui touche à l’imaginaire !

Pssst spécial remplacement : pour un remplacement d’une journée, je corrige les erreurs des élèves avant la mise au propre de leurs définitions imaginaires. Pour un remplacement plus long, je souligne les erreurs et les élèves s’autocorrigent à l’aide des outils de la classe avant de tout remettre au propre.

Par ailleurs, j’aime aussi travailler l’usage du dictionnaire afin de rendre les élèves autonomes avec cet outil formidable.

15058560_10209250021500799_583356034_n (1)

5 mots suffisent pour démarrer.

J’ai donc eu l’idée d’un dictionnaire imaginaire !

1- D’où vient l’idée d’un dictionnaire imaginaire ?

En début de carrière, j’ai trouvé un exercice dans un manuel de CM qui m’a permis d’allier écriture et usage du dictionnaire : le top !

J’ai commencé à faire rédiger des définitions imaginaires à mes élèves. Quel plaisir de lire les idées parfois farfelues de nos élèves !

dico-imaginaire

Pour ceux qui sont plus terre à terre c’est parfois difficile d’oser écrire quelque chose qui n’existe pas. Je les encourage. On finit par obtenir des définitions sympathiques dans toutes les copies.

2- Comment chercher un mot dans un dictionnaire ?

Bien évidemment, on en revient toujours à l’ordre alphabétique. Dans tous les manuels de français on trouve moult exercices sur ce point afin de faire progresser nos élèves.

C’est une étape clé !

3- Comment se présente une définition ?

Ce dictionnaire imaginaire me permet de vérifier si les élèves ont compris le fonctionnement du dictionnaire, ce qui est très important pour l’utiliser en autonomie.

Je les incite très souvent à rechercher dans le dictionnaire pour s’autocorriger, chercher le sens d’un mot, un nom propre… Et ça tombe bien, cette semaine Beneylu Spot propose d’essayer gratuitement le dictionnaire Cordial.

dictionnaire

Il faut donc revoir la nature des mots et leurs abréviations dans le dictionnaire.

4- Imaginer

Le moment que je préfère : quand je leur donne la liste de mots. Ils doivent en choisir au moins 3. « Mais qu’est-ce qu’elle nous a écrit la maîtresse ? Elle invente des mots ou quoi ? » !

Il y a des élèves qui de suite sauront quoi écrire, quels mots choisir. Et puis d’autres qui seront rebutés par ces mots incongrus.

15151134_10209301679632220_2070970885_n

Mais qu’est-ce qu’elle nous a écrit la maîtresse ? Elle invente des mots ou quoi ?

Pour ceux-là je finis par choisir moi-même les mots, sinon ils perdent trop de temps. Je reste près d’eux pour les motiver à laisser libre court à leur imagination.

5- Mettre au propre

Pour la mise au propre, je leur donne un modèle de présentation que j’ai plastifié. Modèle que j’ai créé grâce à un document modifiable d’une cybercollègue.

exemple

J’ai mis un code couleur qui n’est pas dans le dictionnaire. Les différentes parties sont clairement identifiables : nature / définition / exemple / synonyme ou contraire (certains élèves aiment en mettre).

On peut transformer ce petit exercice d’écriture individuel en un exercice collectif qui aboutirait à la création du dictionnaire imaginaire de la classe. Dictionnaire qui pourrait ainsi être illustré et se présenter sous forme d’un livre.

Il faut donner des mots dans chacune des lettres de l’alphabet. Ce travail peut être un fil rouge sur l’année. Afin d’avoir suffisamment de mots, on peut en donner qui soient plus courant mais en précisant bien aux élèves qu’il faut leur inventer une nouvelle définition.

15175362_10209301678792199_51479234_n

On peut transformer ce petit exercice d’écriture individuel en un exercice collectif

Bref à vous de jouer, de vous approprier cette idée et de la faire évoluer au gré de vos envies, de vos projets de classe. Je serais ravie que vous me fassiez part de votre utilisation de cet exercice dans votre classe en commentaire !

Et pour que ce soit encore plus chouette, lancez l’atelier avec le dictionnaire en ligne Cordial, en accès gratuit jusqu’au 30 novembre !

Je m’appelle Magalie. Prérecrutée il y a 12 ans, j’ai depuis effectué 5 années en CM et 5 années en maternelle. Depuis la rentrée je suis brigade. Je partage mon travail via mon blog car j’aime aider et inspirer les autres.

Crédits photo : Mariella, collègue de Magalie

D'autres antisèches par ici :