À la Une de la semaine de la presse : votre journal scolaire

Écrit par Pascale

Et si vous écriviez votre propre journal scolaire ? La Semaine de la presse et des médias pose la question « d’où vient l’info ? » : c’est l’occasion de lire le journal et de publier le vôtre !

Pascale vous ouvre les portes de sa classe pour vous montrer comment créer un journal avec vos élèves.

Vous pensez qu’écrire un journal scolaire, ça prend trop de temps ? Suivez-moi et écrivez votre journal scolaire en 2 semaines !

Pssst… laissez vos élèves constituer les équipes de rédaction, qu’ils se regroupent par affinités ou autour d’un thème commun. Comme ils choisissent les articles qu’ils rédigent, incitez-les à se servir du travail fait en amont sur la structure du journal pour faciliter l’écriture !

photo article écrire

Chouette, l’activité Journal scolaire est téléchargeable !

1 – Pourquoi écrire un journal scolaire ?

C’est l’occasion de :

  • faire découvrir la presse écrite aux élèves
  • mener un projet d’écriture dans une situation de communication inhabituelle et motivante
  • souder les élèves autour d’une réalisation commune
  • créer un lien différent entre l’école et les familles
  • apprendre aux élèves le travail en équipe.

En ce qui me concerne, surtout parce que j’en avais très envie et que je sentais que ça allait être formidable. Je sais que lorsque nous sommes enthousiastes, les élèves le sont aussi. Alors je me suis lancée !

2 – Quelle place pour un journal scolaire dans les programmes ?

Ce projet permet de travailler plusieurs compétences. Les élèves produisent et lisent des écrits, et progressent en grammaire et en orthographe. Pour écrire le journal, les élèves débattent, argumentent et apprennent à (s’)écouter, travaillant ainsi la maîtrise de la langue orale.

Ils apprennent également à se servir des outils de communication : logiciel de traitement de texte, appareil photo, tablette, etc. Enfin, l’écriture d’un journal de classe permet d’éduquer les élèves à la citoyenneté : ils s’entraident et coopèrent, développent leur esprit critique, et votent.

3 – Comment préparer l’activité en amont ?

Étape 1 : apporter quelques notions théoriques afin de découvrir ce qu’est un journal de presse écrite.

Étape 2 : Apprendre le vocabulaire spécifique du journal.

Étape 3 : être journaliste, qu’est-ce que c’est ?  Y a-t-il des règles ? Aura-t-on une carte de journaliste ?

Ensuite, commencez concrètement à construire les grandes lignes de votre journal :

  • la cible : parents, élèves, les deux…
  • les autres classes participent-elles ?
  • les rubriques
  • le nom sera voté après avoir débattu des diverses propositions.
photo voter

Les élèves votent pour le nom du journal

4 – Attention, ça commence !

En un instant, votre classe se transforme en fourmilière et vous adorez ça ! Chaussez vos baskets, vous allez courir d’un groupe à l’autre. Il vous faudra intervenir dans le fonctionnement d’une équipe en rébellion contre un petit chef, aider une autre qui ne sait plus par quoi commencer, encourager les timides, calmer les ardeurs de ceux qui pensent avoir tout bouclé en 15 minutes…

Munis de leurs cartes de journalistes, certains reporters vont chercher des informations auprès de leurs camarades, de la directrice ou des autres enseignants. Pendant ce temps, d’autres font des recherches dans un livre ou se servent des photos prises lors d’une activité.

Cartedepresse-01

Apprendre, c’est laisser la place à l’erreur. S’ils partent en reportage sans stylo ou sans avoir noté les questions à poser, je les laisse faire. Ils apprendront ainsi qu’un entretien se prépare… Ce type de contretemps fait vraiment partie des apprentissages !

Je saisis les articles rédigés sur un traitement de textes sans aucune modification. Selon l’équipement informatique de votre école et selon votre niveau de classe, tous les groupes n’ont pas le temps de le faire.

5 – Vient ensuite le temps de la révision des articles

Et maintenant, on corrige. Comment ça ? Ce n’est pas terminé ? Ils n’en reviennent pas les jeunes journalistes !

présenter son travail

Les élèves présentent leur travail à la classe

À cette étape, j’utilise le vidéo projecteur pour travailler les articles collectivement. Toilettage orthographique bien sûr, mais aussi travail sur la langue. Il faut éliminer les informations inutiles, supprimer les répétitions, préciser le lexique et très souvent chercher la concision. Une belle occasion pour les élèves de réinvestir toutes leurs connaissances en orthographe, grammaire et vocabulaire… et pour vous de leur faire découvrir de nouvelles règles.

Votre journal est quasiment prêt. Il vous reste à choisir les photos avec vos élèves, à mettre en page, et à faire corriger votre travail par vos élèves. Ils verront ainsi que vous pouvez aussi faire des erreurs et ça, c’est bon pour le moral des troupes !!!

Vous passerez un certain temps à la photocopieuse pour imprimer votre journal et vos journalistes iront fièrement le distribuer aux copains et aux parents !

Vinz et Lou arrivent sur Beneylu School pour la Semaine de la presse et des médias ! 2 parcours sont offerts aux enseignants jusqu’au 25 mars.

Ces parcours peuvent être utilisés en complément de l’activité Journal scolaire.

Après avoir été, entre autres, éducatrice et chargée d'insertion professionnelle, je suis professeur des écoles depuis 2003. Jardinage, théâtre, école et cinéma ou journal scolaire, chaque année, je propose à ma classe de vivre un grand projet. Blogueuse depuis 2014, j'aime les échanges et les partages d'expériences, dans la vraie vie comme sur la toile.

Crédit photo : Pascale