Notre cahier de mots du CP au CM2

Écrit par Pierre

Pierre a fabriqué un cahier de mots pour aider ses élèves à construire leur orthographe et leur vocabulaire.

En CP, je termine l’étude des sons en février. Nous travaillons ensuite sur chaque lettre, pour revoir les correspondances lettres / sons sous une autre forme.

Dans le cahier de mots que j’ai créé, je mets en place une approche qui va dans la continuité, du CP au CM2.

Il s’agit d’allier vocabulaire, lecture et orthographe d’usage.

Mes élèves construisent, avec mon aide, leur savoir orthographique.

Pssst… J’imprime un cahier de mots pour chaque élève. Pendant les séances ils sont actifs dans leur apprentissage et peuvent réfléchir aux valeurs des lettres. C’est un jeu, on cherche puis on argumente pour justifier notre classement.

Image1

On se sert du cahier de mots et du tableau

Comment mettre en place mon cahier de mots ?

1 – D’où vient l’idée du cahier d’orthographe ?

J’ai publié deux cahiers d’orthographe pour étudier les correspondances lettres / sons :

La logique de l’orthographe se trouve dans les lettres plutôt que dans les sons.

Le cahier de mots est un outil avec lequel l’élève construit les correspondances lettres / sons. Il lui permet également de réfléchir aux valeurs des lettres.

C’est un outil qui permet de comprendre au lieu d’apprendre par cœur.

Le cahier de mots peut être utilisé seul ou pour toute la classe.

L’élève le complète et en fait un répertoire. Il vient chercher les mots dont il a besoin pour produire ses textes.

C’est pratique et ça marche !

2 – Le classement par lettres

Les élèves classent les mots en fonction de la valeur de la lettre. Le schéma est toujours le même :

  • les sons que fait la lettre
  • les cas rares
  • les lettres muettes.

Il faut bien réfléchir car des fois il y a des pièges. Dans le mot « aquatique » la lettre « q » ne se classe pas dans la même maison que pour le mot « aqueux » alors qu’on voit deux fois « qu »

1

Les sons de la lettre « G »

Le classement par lettres permet aux élèves de mettre les mots en relation.

Sans s’en rendre compte, ils enrichissent leur vocabulaire et se mettent petit à petit à faire les bons choix orthographiques.

Les durées des séances sont très variables selon les classes, les niveaux et les règles abordées.

3 – Comprendre les règles orthographiques

Le cahier de mots propose de mettre en relation des mots de la même famille. Les élèves observent ainsi la logique des mots tout en travaillant le vocabulaire.

familles mots

Les élèves cherchent les mots en relation avec « chiffre »

Après le classement, l’observation et l’analyse, les élèves construisent eux-mêmes leur savoir orthographique. On met tout en commun en fin de séance.

Image2

Les élèves mettent en commun

Les élèves apprennent aussi à prendre en compte les lettres muettes. Elles représentent 20 % de la valeur d’un texte !

4

Les valeurs muettes du « s »

La grille d’analyse est la même pour toutes les lettres muettes, même les cas particuliers.

lettres muettes

Quelques cas particuliers de lettres muettes

Avec le cahier de mots, on classe les mots trouvés au cours de nos lectures et ceux que je propose à mes élèves.

Image3

Chaque élève travaille sur son cahier de mots

On apprend à observer notre orthographe (séries analogiques, règles de lecture…) après ou en même temps que l’on classe les mots de grande fréquence.

“Je construis mon orthographe et mon vocabulaire” (CE2, CM1 et CM2) est disponible aux Éditions Tom Pousse. Il y a une réduction importante si l’enseignant équipe une classe entière en version papier.

Je m'appelle Pierre, je suis enseignant, jeune retraité. Je me suis toujours intéressé à l'apprentissage de la lecture, à l'acquisition de l'orthographe et aux nouvelles technologies. J'ai un site dédié à l'humour dans notre système scolaire mais il y a une rubrique ``Travail`` plus sérieuse où je partage et fais connaître mon travail.

Crédit photo : Pierre

D'autres antisèches par ici :