Que faire entre 2 séances à l’école primaire ?

Écrit par Élise

L’année dernière, ma classe était constituée d’un cours double CP/CE1 très hétérogène. La quête de l’autonomie et les interactions entre les élèves ont été nos principaux objectifs.

7 (2)

Notre objectif : l’autonomie !

J’ai profité des transitions entre les séances pour mettre en place différentes activités allant dans ce sens. Les progrès furent épatants !

Pssst… Une des astuces que j’utilise dans la classe est le : qu’allons-nous apprendre aujourd’hui ? Il est important pour les élèves de rendre explicite ce qu’ils viennent faire à l’école. La verbalisation de leurs découvertes et de leurs progrès donne un sens à leurs tâches.

Pour stimuler l’engouement des élèves, je multiplie les déclencheurs de parole : images, phrases à compléter, binômes…

Les occasions propices aux échanges et à la verbalisation de leurs recherches sont fréquentes et mes élèves ont davantage envie de s’impliquer.

Voici quelques-unes des ressources qui m’ont épaulée toute l’année.

I/ Le rituel d’autonomie

Chaque jour, pour faire la transition entre les séances, je pratique un rituel d’autonomie dans ma classe. C’est un temps à durée variable pendant lequel les élèves travaillent seul ou en binôme avec leur cahier d’autonomie.

5 (3)

Le cahier d’autonomie

L’objectif est l’adoption de bonnes habitudes de travail et d’organisation. C’est une sorte de mise en appétit intellectuel qui précède une séance ou la prolonge.

Les activités proposées vont de la lecture aux mathématiques.

Les bonnes pratiques des temps d’autonomie

Avoir des personnages récurrents est un fil rouge pour les élèves. Cela permet de capter leur attention toute l’année car ils sont contents de les retrouver.

Les petits Calmittos ont ainsi guidé les élèves dans leurs démarches. Ce rendez-vous journalier donnait lieu aussi à des échanges sur les avancées de chacun.

9 (2)

Les petits Calmittos se glissent partout dans la classe

Pour varier les plaisirs, j’ai créé des mini-livres* en utilisant une feuille au format A3 dans lesquels plusieurs sortes d’activités décrochées, sont proposées aux élèves.

Le mini-livre est apparu comme un support adapté autant en lecture, qu’en écriture ou au niveau de diverses situations mathématiques.

Chaque élève peut partager ses découvertes avec ses camarades et les inciter à réaliser les tâches décrites.

Pour les plus rapides on peut prévoir des activités auto-correctives.

La tâche prévue lors de la transition entre les activités doit pouvoir se terminer dans le temps imparti pour satisfaire l’élève et l’enseignant.

II/ 5 idées d’activités testées et approuvées dans ma classe

Voici 5 activités que je propose pour stimuler mes élèves. Ils gardent une trace de leurs progrès dans leur mini-livre.

1 – Les enquêtes à résoudre

L’élève ou l’enseignant lit à haute voix un texte à la classe. L’élève doit ensuite répondre à la question qui lui est posée en réalisant une inférence. Il note les indices qui lui ont permis de faire cette inférence.

6 (2)

L’élève note les indices récoltés

Les enquêtes de Sherlock Heml’Os s’adaptent parfaitement à ce type d’activité : les élèves doivent résoudre une enquête… en trouvant le coupable.

2 – Les déclencheurs d’écriture

Je partage une image au service d’une prise de parole ou pour permettre d’amorcer une production écrite.

3 – Le jeu des cocottes

À la fin de l’année, le jeu des salières appelées aussi cocottes apparaît dans la classe.

Les élèves s’entraînent alors à l’apprentissage de leurs tables d’addition ou de multiplication en binôme.

4 – Le bon Calmitto

L’enseignant propose une opération sur le TBI dans laquelle un Calmitto cache un chiffre. Sur l’ardoise, l’élève doit découvrir de quel chiffre il s’agit en posant l’opération. La réponse est validée en soulevant le Calmitto.

calmittos-beneylu-pssst

La réponse est validée en soulevant le Calmitto.

5 – Le nombre secret

Un élève choisit un nombre entre 1 et 100. Les autres doivent trouver ce nombre en posant le moins de questions possibles.

3 (2)

Les transitions entre 2 séances durent 15 minutes

Les élèves ont appris à échanger sur leurs pratiques pendant ces transitions d’environ 15 minutes. Ces activités sont une promesse d’échanges et de détente entre deux séances de classe.

* Je remercie ma gribouilleuse de talent : 1 jour je serai.

J’enseigne au cycle 2 depuis près de 10 ans. En classe j’aime les situations ludiques, la manipulation, les interactions entre élèves. Ma classe est remplie de boîtes, d’étiquettes … J’empile, j’accumule, je range aussi beaucoup et je ne retrouve jamais… Alors je prends ma guitare et on part chanter.

Beneylu School est la classe numérique des vrais élèves de primaire, avec les meilleures applis pour bien travailler. 34 000 classes se sont déjà lancées. Découvrez Beneylu School.

Crédit photo : Paulette Trottinette et dessins de 1 jour je serai