Des planches et des élastiques pour apprendre les formes

Écrit par Magalie

Magalie, brigade à l’école primaire, partage une astuce géométrique qui marche pour les 3 cycles !

Lors d’une animation pédagogique sur la géométrie en maternelle, j’ai découvert les planches de géoplans. Cela m’a tout de suite plu.

Pssst… Je laisse toujours les élèves manipuler librement les planches de géoplan avant d’attaquer ma séquence. Ainsi ils sont plus concentrés pour effectuer le travail demandé. J’utilise des couleurs différentes pour chaque figure sur mes modèles pour faciliter le repérage.

IMG_20170202_135900[1]

Mes géoplans en CP

L’idée de mettre en place de tels ateliers dans ma classe me trottait dans la tête. J’ai fini par franchir le cap au bout de quelques mois… Venez voir comment ça marche dans ma classe de CP !

1 – Pour quel budget ?

N’ayant plus de budget pour en acheter, j’ai décidé d’opter pour le système D !

Vive la récup’ !!! Nous avions quelques planches à l’école. Mon conjoint me les a sciées et j’ai planté mes pointes. Je ne me rappelle plus du prix mais mes seuls achats ont été des pointes et des élastiques, ce qui n’est pas ruineux !

Image1

Il vous faut des pointes, des planches et des élastiques

J’ai commandé des planches transparentes sur mes deniers personnels un peu plus tard, mais j’ai été déçue. Mes planches en bois sont plus grandes : c’est donc plus pratique de réaliser des constructions et reproductions avec ce matériel.

2 – Comment ça marche avec les élèves ?

Pour lancer cette activité, il me fallait des modèles. J’ai fait une recherche sur internet et je suis tombée sur le blog Chez Camille. Elle parle d’un logiciel qui permet de faire soi-même ses modèles. C’est ainsi que j’ai créé mes fiches.

Je les ai ensuite classées par niveaux. Pour que les élèves puissent se repérer rapidement, j’ai encadré mes modèles avec un code couleur :

  • vert = facile = 1 figure
  • jaune = moins facile = 2 figures
  • orange = moyen = 3 figures
  • rouge = difficile = 4 figures ou plus

L’animation pédagogique ayant été très bien pensée, j’ai suivi le déroulement de la progression proposée autour de 5 verbes : reconnaître, reproduire, construire, représenter et décrire.

Image2

Les élèves reproduisent et dessinent les géoplans

Vous pouvez télécharger le compte-rendu de cette animation pédagogique sur le site de mon ancienne circonscription (cliquez ensuite à gauche sur Ateliers Géoplan).

Je n’ai pas mis en place toutes les variables didactiques, j’aurais manqué de temps. Mais cela donne une large gamme d’activités à réaliser avec les élèves. Mes préférées sont :

  • construction éloignée à reproduire
  • même chose mais en limitant le nombre de voyages autorisés pour reproduire la ou les figures
  • associer deux constructions qui ne sont pas à la même échelle.

Plus tard, je donne à mes élèves du papier pointé pour un atelier en binôme.

Un enfant dessine d’abord une figure, puis plusieurs quand le concept de l’atelier est bien compris. Son binôme doit reproduire la ou les figures sur la planche de géoplan. L’inverse est très intéressant !

Image5

L’élève dessine plusieurs figures et son binôme les reproduit sur la planche

Cette activité passionne mes élèves (à l’époque MS/GS) et beaucoup me demandent s’ils ont fait tous les modèles à leur disposition. Cette question récurrente m’a donné l’idée de créer un brevet de réussites. Voilà comment sont nés mes brevets.

3 – Conclusion

J’ai mené cette activité sur deux remplacements en début d’année, en CE2 et en CM2, de façon différente évidemment car remplacements de 2 jours.

Par exemple, je dicte aux élèves de CM2 un assemblage de formes en insistant bien sur le vocabulaire du repérage spatial : en haut, à gauche de, en travers, 3e colonne, 2e ligne, …

Image4

Les élèves comparent les figures sur le dessin et le géoplan

Je peux vous garantir que quel que soit le niveau de classe, les géoplans plaisent aux élèves.

À vous de jouer maintenant !!

Je m’appelle Magalie. Prérecrutée il y a 12 ans, j’ai depuis effectué 5 années en CM et 5 années en maternelle. Depuis la rentrée je suis brigade et je remplace une directrice qui a des CP. Je partage mon travail via mon blog car j’aime aider et inspirer les autres.

Crédit photo : Magalie